Logiciel libre ou accès propriétaire ?

Libre et Open Source se développent

Si le mouvement Open Source s’est amorcé il y a plus d’une vingtaine d’années, les dernières lui ont permis de soutenir une croissance à deux chiffres qui semble pouvoir durer. Les logiciels libres se sont d’abord imposés dans les couches d’infrastructures logiciels, mais aujourd’hui il existe des produits équivalents aux leaders propriétaires dans tous les grands domaines. L’offre libre s’industrialise, on est passé de « développeurs libertaires à des communautés industrielles ». Les acteurs du marché Open Source, apportant avec eux des modèles économiques parfois innovants, sont de nouveaux concurrents pour les éditeurs en place.

La France ayant un tissu d’éditeurs très atomisé, il est parfois difficile de faire face à une demande des clients toujours plus exigeante et un contexte concurrentiel toujours plus rude. Pour les petits éditeurs, même s’il existe des impacts techniques, juridiques et financiers qui ne doivent pas être occultés, l’Open Source représente effectivement une opportunité afin de répondre à certains de leurs besoins et enjeux, en limitant les ressources engagées en R&D pour répondre aux exigences clients, et en permettant de contourner le difficulté d’accès au marché pour capter de nouveaux clients.

Ces logiciels libres sont utilisés par les professionnels et les particuliers. Mais quels sont les avantages de cet open source ?

Et sinon ?

Quels sont les logiciels sous licences propriétaires indispensables,

  • pour une entreprise ?
  • pour un particulier ?

Et le système SaaS (Software as a Service) ou accès en ligne via abonnement. Cela convient-il aux utilisateurs, quelles sont les offres à ne pas louper ?

Si ça vous fait réagir, ces boutons sont là pour ça :